vendredi 30 décembre 2011

Cap sur 2012

2011 aura été une année productive du point de vue publication puisque, soyons précis, 105 billets (en comptant celui-ci) ont été publiés sur ce blog.

L'Alliance Géostratégique, dont je salue les membres, aura publié plusieurs de mes articles :

Encore sur AGS mais en collaboration avec CIDRIS - Cyberwarfare :

Je regrette qu'il n'y ait pas plus de commentaires alors que la fréquentation du blog me parait correcte (presque 45 000 pages vues). Je m'interroge donc de savoir si c'est dû à un manque d'adhésion, d'esprit critique, de positionnement ou de simple désintérêt ? Je formule donc le vœu que 2012 apporte davantage de débats, constructifs si possibles ou "virils mais corrects" comme dirait SD !

Pour conclure l'année en beauté, je tiens à saluer : 
- Charles Bwele, mélange détonnant de geek, de consultant-stratégiste (ça se dit ? :) et de pédagogue dont j'apprécie la personnalité ainsi que son solide sens de l'humour;
- CIDRIS avec qui la qualité des échanges et la construction d'un "destin d'écriture commun" est extrêmement stimulant. 
- Une pensée également pour le Twittos frénétique, Nicolas Caproni, dont je renvoie à son bilan CyberSec 2011, ainsi qu'à l'impétrant :) Félix Aimé qui se révèle passionné et pertinent dans son approche de la chose cyber ("piratage" du drone RQ-170).
- Clarisse pour ses carnets, Olivier Kempf pour EGEA, F-B Huyghe, Sid, Paolo Passeri, Daniel Ventre, Michel Goya ou le marquis de Seignelay pour les échanges, ce qu'ils m'apportent intellectuellement et, plus largement, pour leur contribution à la communauté.

A ces personnes, celles que j'oublie et aux lecteurs / lectrices qui me lisent et que je ne connais pas, je vous donne rendez-vous en 2012 pour une année sans nul doute riche, intéressante et surprenante. Avec, peut-être à la clé, une véritable surprise stratégique si jamais le monde est encore debout au lendemain du 21 décembre 2012 !

2 commentaires:

Sid a dit…

Merci pour le clin d'oeil.

Je me permets de rajouter le travail effectué par le conseil scientifique du CSFRS (mentionné sur CIDRIS) qui n'en est qu'à sa première année mais dont une partie concerne directement la "cybersécurité":
http://www.csfrs.fr/images/csfrs/documents/rcs_csfrs_v07_mai_30_2011%20v3.pdf
J'espère que nous arriverons à produire un contenu de qualité l'an prochaine et susciter quelques projets et initiatives intéressantes.

Bonne continuation pour 2012 :)

Sportet a dit…

Merci pour ce rappel du rapport du CSFRS, Sid. Il y a effectivement matière sur un sujet qui est à débroussailler avec en corollaire l'ajustement au présent et la préparation à l'avenir.

Le pays possède de nombreux talents multidisciplinaires, des cadres émergent, se structurent (AGS/CREC, CSFRS, IRIS, IntStrat, etc.) avec une véritable convergence d'individualités en collectifs qui tous peuvent/doivent concourir à bâtir une stratégie "à la française" et ses déclinaisons opérationnelles : enseignement, secteur public et privé, sécurité intérieure, défense, etc.