samedi 7 avril 2007

Si vis pace

Normalement, je me méfie des locutions latines ou des mots d'une langue que je ne maîtrise point. Par exemple, Vista ! Est-ce italien, espagnol, quelles sont les réminiscences inconscientes liées à Shwarzy et à ces saloperies de cyborgs ?
En vérité, j'utilise cette introduction qui se veut humoristique pour déclarer ceci : l'histoire de l'humanité repose sur le progrès que l'on peut identifier par les différentes révolutions techniques, industrielles et technologiques qui le portent.
La dernière d'entre-elles est la révolution Internet, ce réseau de réseaux. La fonction de ce médium est fondamentalement de permettre la communication entre des individus grâce au transport de l'information sous forme de données.

Evidemment, la toile n'est pas ce havre de paix, la vulgate confondant virtuel et irréel. De réel, il en est question, mais celui de l'ouest américain, sauvage, violent et mystérieux. On pourrait croire que ces temps sont révolus, que les nombreuses attaques virales d'il y a quelques années ont été annihilées ?! Evidemment, des années de propagande à coup de mots-clés firewall, anti-virus, anti-spyware, etc. ont bien éteint l'incendie qui couvait. Pourtant rien n'est réglé : les dangers sont plus grands encore, la menace est permanente, elle est plus sournoise, moins visible.

Je me propose donc, à travers ce blog, de relayer toutes les informations utiles à ce sujet. Car si tu veux la paix, prépare la guerre !

Sportet

1 commentaire:

jme a dit…

Certains disent "Si vis pacem, para iustitiam".